Boutique Biologiquement.comLe chanvre bio pour la fibre textile

  Posté par chanvre       2 commentaires
[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Partir du chanvre, pour obtenir des fibres textiles

Voilà un défi technique qui donne du fil à retordre. Explications

Produire du fil à partir du chanvre ? Bien sûr des procédés existent déjà, mais ils utilisent « un défibrage mécanique qui donne des résultats peu probants, surtout pour l’industrialisation », explique Olivier Quenard du département Matériaux de l ’Institut catholique des arts et métiers (Icam) de Toulouse.

Pour envisager une industrialisation, il faut entre autre aller plus vite. En avril 2009, un programme européen – Fibnatex- impliquant des chercheurs français, portugais et espagnols est lancé. Objectif : 33 mois pour obtenir à partir de plants de chanvres des tissus utilisables dans l’habillement.

Un an et demi après, premier bilan, et le tissu … prend forme. « Nous avons réussi, grâce à une méthode chimique, à séparer les fibres longues, du bois qui n’a aucun caractère mécanique, et à les carder, c’est-à-dire les rendre parallèles les unes aux autres afin de produire un voile», explique Olivier Quenard.

Le chanvre bio pour la fibre textile
Le chanvre bio pour la fibre textile

Le défibrage par voie chimique et enzymatique

Ce traitement, rapide, permet d’envisager des applications industrielles : « Une heure et demi de trempage suffit pour assurer la séparation, note Olivier Quenard. Il s’agit d’un produit peu concentré, non nocif et qui s’élimine entièrement par simple passage en station d’épuration ».
Du côté des chercheurs espagnols et portugais, on s’est penché sur le défibrage par cocktail d’enzymes « qui prend quand même quelques semaines », note le chercheur.

Prochaine étape : augmenter la capacité du pilote afin d’obtenir une quantité de matière suffisante pour aller jusqu’à la fabrication de fils de chanvre.

Même si le premier objectif du projet reste la fabrication de textiles pour l’habillement, les fibres fabriquées pourront également être testées en tant que renfort dans des composites stratifiés.

Le projet Fibnatex

Programme européen de trois ans, Fibnatex a pour but de créer une véritable filière chanvre dans la région Sudoe (Portugual, Espagne, et les trois régions françaises : Aquitaine, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées). A ce titre, sont associées autour du projet des coopératives agricoles (comme Agrofibre, filiale d’ Euralis) ou encore des filatures (comme celle de Dreuilhe, en Ariège).

 

2 réponses sur “Le chanvre bio pour la fibre textile”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *