[Total : 5    Moyenne : 2.8/5]

Selon des archéologues allemands, il y a environ 5 000 ans, un peuple venu des steppes de l’actuelle Europe de l’Est a investi l’Europe et l’Asie, y diffusant non seulement son savoir, mais également le chanvre, et peut-être son utilisation psychoactive.

Dans dans la revue Vegetation History and Archeobotany, Tengwen Long et Pavel Tarasov, de l’Université libre de Berlin, expliquent que les premiers diffuseurs de chanvre et de cannabis dateraient de l’Âge de Bronze ancien. Il s’agirait des Yamnaya, des cavaliers venus des steppes et l’une des quatre tribus fondatrices de l’Europe moderne, et dont la culture a eu une grande influence entre 5 500 av. J.-C. et 4 300 av. J.-C..

En se répandant à travers l’Europe et l’Asie, ils ont diffusé les langues indo-européennes, leurs gènes, mais ont également apporté de nombreux savoirs, comme la métallurgie ou encore l’équitation. Selon les chercheurs allemands, ils ont également diffusé largement le chanvre, et probablement son usage psychoactif. Pour parvenir à cette conclusion, les archéologues ont réexaminé les pollens, fibres et fruits découverts dans de nombreuses fouilles ou de poteries archéologiques au cours des dernières décennies.

Les premiers vendeurs de cannabis de l’histoire, 5 000 ans avant JC

Les premiers vendeurs de cannabis de l’histoire, 5 000 ans avant JC

Des traces d’usage et de domestication du chanvre dès 11 500 et 10 200 ans av. J.-C. ont été découvertes au Japon, en Chine et en Europe de l’Est, mais la consommation de ce végétal a véritablement explosé il y a 7000 ans, à l’Âge de Bronze. Entre temps, les Yanmaya ont maîtrisé l’équitation, il y a environ 9 000 ans, leur apportant une grande mobilité. « Cela leur a permis de couvrir de grandes distances. Ils ont ainsi commencé à forger des réseaux commerciaux transcontinentaux, suivant les mêmes voies qui allaient devenir les célèbres routes de la soie quelques millénaires plus tard » déclare Pavel Tarasov.

Usage psychoactif

Si le cannabis est une plante dont les usages sont nombreux, comme la cuisine, la médecine ou encore la fabrication de cordes et de tissus, elle était également à cette époque probablement utilisée pour ses effets psychoactifs, selon les chercheurs allemands. En effet, des traces de cannabis fumé ont été retrouvées en Roumanie et en Asie centrale, datées d’environ 7 000 ans. Pour les archéologues, ce sont les Yanmaya qui ont été les premiers à en inhaler la fumée pour des cérémonies, avant de partager avec leurs nouveaux « amis » eurasiens.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*